Histoire2018-10-04T16:50:12+00:00

“Les Larmes du levant”

Une hétérodoxie majeure au royaume du vin

Fils des Cotes du Rhône vineuses, rien ne me destinait à devenir producteur de Saké japonais.

La pureté exceptionnelle des eaux du Pilat Rhodanien et la bienveillance éclairée d’Umetsu San qui m’a transmis patiemment son art séculaire, fruit de 5 générations de Kuramoto, m’ont permis d’accomplir cette hétérodoxie majeure : brasser le Saké, breuvage totem du Japon, au cœur d’un fameux vignoble français parce que son eau y est prodigieuse.

“Les Larmes du levant”

Une hétérodoxie majeure au royaume du vin

Fils des Cotes du Rhône vineuses, rien ne me destinait à devenir producteur de Saké japonais.

La pureté exceptionnelle des eaux du Pilat Rhodanien et la bienveillance éclairée d’Umetsu Shuzo
qui m’a transmis patiemment son art séculaire, fruit de 8 générations de Maitres Tôji, m’ont permis
d’accomplir cette hétérodoxie majeure : brasser le Saké, breuvage totem du Japon, au cœur d’un
fameux vignoble français parce que son eau y est prodigieuse.

A force de persévérance et grâce à l’aide inestimable d’Umetsu san et de nombreux amis japonais, je rentre en France avec des accords pour le riz, les levures, certaines machines très spécifiques, et surtout avec deux experts Japonais assez fous pour me suivre et sans rien ne serait possible.

La quintessence du Saké

技 水 米

Titré autour de 15°, le Saké japonais n’est ni un vin sans raisin, ni une eau de vie sans distillation.

C’est un breuvage rare, produit par l‘étuvage et la double fermentation simultanés de grains de riz spécifiques dans une eau de source aux qualités particulières.

技 WAZA le travail d’orfèvre du brasseur
水 MIZU la qualité de l’eau
米 KOME la qualité du riz et son degré de polissage

Ces 3 principes définissent les saveurs des différents Sakés.

La quintessence du Saké

技 水 米

Titré autour de 15°, le Saké japonais n’est ni un vin sans raisin, ni une eau de vie sans distillation.

C’est un breuvage rare, produit par l‘étuvage et la double fermentation simultanés de grains de riz
spécifiques dans une eau de source aux qualités particulières.

技 WAZA le travail d’orfèvre du brasseur
水 MIZU la qualité de l’eau
米 KOME la qualité du riz et son degré de polissage ..

Ces 3 principes définissent les saveurs des
différents Sakés.

Comment boire le Saké

Du Yuki hie au Tobikiri kan

Frappé, chambré, réchauffé, le Saké offre un très large éventail de dégustations.

Chacune des 8 températures rituelles japonaises dévoile une palette de goûts raffinés et d’équilibres complexes pour une expérience unique:

– Yuki hie : 5° la pureté immaculée de la neige
– Hana hie : 10° l’éclat de la fleur de l’aube
– Suzu hie : 15°la vivacité rafraîchissante
– Jo on : 20° la douceur du printemps
– Hitohada kan : 35°: la chaleur sensuelle d’une peau satinée
– Jo kan : 40° comme un soleil d’été Atsu kan : 50°la puissance ardente
– Tobikiri kan : 55° pour partir pour de bon

Comment boire le Saké

Sous-titre

Frappé, chambré, réchauffé, le Saké offre un très large éventail de dégustations.

Chacune des 8 températures rituelles japonaises dévoile une palette de goûts raffinés et d’équilibres complexes pour une expérience unique:

– Yuki hie : 5° la pureté immaculée de la neige
– Hana hie : 10° l’éclat de la fleur de l’aube
– Suzu hie : 15°la vivacité rafraîchissante
– Jo on : 20° la douceur du printemps
– Hitohada kan : 35°: la chaleur sensuelle d’une
peau satinée
– Jo kan : 40° comme un soleil d’été Atsu kan :
50°la puissance ardente
– Tobikiri kan : 55° pour partir pour de bon